La maison hantée de la famille Smith

La maison hantée de la famille Smith

 En 1972, un couple de jeune marié emménage dans ce qu'ils pensent être la maison de leur rêve. Mais le rêve va être de courte durée.

Mary Smith, enceinte d'un mois va être témoins de phénomènes étranges, quelque chose ne va pas dans cette maison.

Une nuit ou Mary est seule dans la maison, elle entend des bruits étranges dans le grenier.

Les bruits ne ressemblent pas à un bruit de souris, elle décide donc d'aller voir ce qui se passe.

Effrayé elle appelle son père, un enquêteur de Cleveland, qui se rend au grenier avec un revolver à la main en s'attendant à surprendre un cambrioleur.

Mais ce qu'il va découvrir va le laisser sans voix, le grenier est sans-dessus dessous comme si une tornade l'avait ravagé.

Mary Smith ne comprend pas ce qui s'est passé, pour même si un animal c'était introduit dans son grenier il n'aurait pas put faire un tel massacre.

Des phénomènes inexpliqués continuent sans répits à ponctuer la vie de la maison, des bruits étranges, des portes qui s'ouvrent ou se referment sans aucune explication rationnelle.

Mary Smith va alors se pencher sur le passé de la maison et va découvrir une histoire troublante.

Dans les années quarante, les propriétaires de la maison de l'époque avait adopté un petit garçon.

Un jour l'enfant disparait dans des conditions mystérieuses, l'enfant n'a jamais été retrouvé et personne ne sait encore à ce jour ce qui s'est passé.

Mary Smith pense alors que ce petit garçon a un lien avec les phénomènes paranormaux qui hante sa maison.

Mary Smith a eu son enfant qui est âgé d'un an, une nuit elle entend son fils hurler, un hurlement a glacé le sang.

Elle se précipite dans la chambre de son fils pour voir ce qui se passe.

Mary ne découvre qu'une semaine plus tard ce qui s'est passé et ce qui a tant effrayé son petit garçon.

Durant que son fils rend visite à sa grand-mère, le petit garçon hurle de terreur.

Sa grand-mère accoure et tente de réconforter l'enfant, le petit garçon lui dit qu'il veut rentrer chez lui et ne plus jamais venir chez elle.

Quand sa grand-mère demande à l'enfant une explication celui-ci tente de lui dire le mot diable et montre du doigt un tableau religieux qui représente l'archange saint-Michel qui terrasse Satan.

Plus tard le petit garçon dira à sa mère, Mary Smith, que c'est le même diable qu'il a vus dans sa chambre.

Pourtant, avec les années Mary se rend compte que les esprits qui hantent sa maison ne sont pas toujours malveillants.

Quelques années plus tard, Mary a donné naissance à un second garçon qui peu de temps après sa naissance, est atteint d'une jaunisse extrêmement grave nécessitant une opération chirurgicale.

 La nuit précédent l'opération, Mary Smith adresse une prière a dieu pour que son fils s'en sorte saint et sauf.

À genou, en train de prier dans son salon, Mary Smith, aperçoit soudainement une merveilleuse lumière blanche venant de la chambre du bébé.

Mary Smith raconte alors avoir sentie une grande paix intérieure l'envahir en lui disant que tout irai bien.

Mary Smith se précipite dans la chambre et sous le choc, s'aperçoit que son bébé est en pleine forme et ne semble plus souffrir de la jaunisse.

Le lendemain les analyses médicales confirment que son bébé n'a plus la jaunisse et est en pleine santé.

Mary Smith pense qu'il y a dans sa maison un esprit maléfique, mais qu'un ange gardien veille sur sa famille.

Pour Mary Smith il s'agit d'une guerre entre le bien et le mal à l'intérieur des murs de son étrange demeure.

A l'âge de cinq ans, le troisième fils de la famille Smith expérimente une autre approche avec les fantômes de la maison.

Le petit garçon aurait vu un fantôme dans l'escalier de la maison, aurait fermé les yeux et l'aurait vu de nouveau quand il aurait rouvert les yeux.

Depuis plusieurs années, le petit garçon souffre de douleurs abdominales que les médecins ne peuvent expliquer ni soignés.

Finalement, comme le fantôme dans l'escalier les douleurs disparaissent d'elles-même.

Pour le docteur Thomas Taxman, c'est inexplicable. Les médicaments qu'il a administré au petit garçon, pouvaient le soulager, mais pas le guérir.

Mary Smith et son mari pensent plusieurs fois a déménagé, mais ils ne veulent pas perdre cette maison dans laquelle ils ont investi beaucoup d'argent et d'efforts.

En 1993, Mary Smith découvre ce qu'elle pense être la clef du mystère.

Selon des rumeurs le petit garçon ayant disparu, serait en fait décédé dans des circonstances mystérieuses et aurait été enterré quelques par dans la propriété.

Pour Mary Smith il y a forcement un lien avec les phénomènes paranormaux qui hantent sa maison.

La nuit ou Mary Smith apprend cette information qu'elle pense capitale, Mary sent soudain une décharge électrique lui traverser tout le corps dans son lit pendant que son radio-réveille se met en marche tout seul.

Pendant son temps, son premier enfant qui est maintenant un adolescent est à l'étage plus bas et constate que sèche linge s'est mise en route tout seul et qu'il est impossible de l'arrêter.

Mary Smith pense que l'esprit qui hante sa maison, était si furieux qu'elle ait reconstitué le puzzle qu'il a voulu se venger.

Le Dr Andrew Nichols, un psychologue américain et parapsychologue spécialiser dans la psychologie des superstitions, déclare que pour beaucoup de gens une maison hanté évoque les esprits des morts, mais que dans la plupart des cas les maisons vraiment hantés sont hantés le sont par des sortes de sources d'énergies.

Le Dr Andrew Nichols et son équipe ont sondé la maison et ont trouvé une source d'énergie importante autour d'une commode qui appartenait aux anciens propriétaires de la maison.

Andrew Nichols a suggéré à la famille Smith de retirer la commode de la maison.

Les mesures des appareils des psychologues se sont intensifiées dans la cave et ils ont découvert un puits abandonné de trente-six mètres de profondeurs donnant sur un lac souterrain.

Le Dr Andrew Nichols explique qu'il y a eu beaucoup de cas de maisons hantées bâties sur des sources d'eaux souterraines, pour lui il semble donc y avoir un lien.

L'eau pourrait selon lui conduire une sorte d'énergie psychique comme des champs magnétiques naturels qui stimuleraient les capacités parapsychologiques d'une personne.

Pour lui les fantômes existent même si il n’existe encore aucune explication sur se phénomène.

Paranormal Fantômes et lieux Hantés célèbres - Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×