Témoignages de mort imminente EMI NDE

 



David Oakford


A 20 ans, David Oakford mène une existence tourmentée. Sans repère, ni confiance en lui, il abuse de la drogue. C’est à la suite d’une overdose qu’il vit une expérience de mort imminente.

Son expérience commence de manière assez angoissante. Il gît sur un fauteuil. Dérangé par la musique qui vient d’une chaîne stéréo, il essaie de baisser le volume. Mais c’est impossible. Il n’a pas de prise sur le bouton. Il essaie d’appeler ses amis, de sortir de la maison. Mais personne ne lui répond, et il ne peut pas agripper la poignée de la porte pour sortir. Il essaie d’échapper au bruit en se réfugiant dans la salle de bain : là, il s’aperçoit qu’il ne voit plus son reflet dans la glace !

Puis, il revient dans la chambre dans laquelle il était : il tombe nez à nez avec : lui-même, étendu dans un fauteuil.

L’angoisse est très forte et il est submergé par la solitude.

Il prie Dieu, mais il est plein de rancœur pour la vie qu’il a eue.

Puis il rencontre un être immatériel, et se sent immédiatement mieux.
Cet être l’appel par un autre nom que le sien. Vous faîtes erreur, lui répond, en substance, David. Mais l’être rie de sa réaction et lui explique qu’il ne sait plus lui-même qui il est. Il lui propose de se redécouvrir et de comprendre pourquoi sa vie a été si dure.

Mais avant, il peut lui fournir des preuves qu’il est bien sorti de son corps. Pour s’en assurer David demande à visiter les pyramides d’Egypte et le sud ouest des Etats-Unis.

Il peut voir l’énergie qui émane des gens. Cette aura permet de voir si une âme est élevée, ou si elle doit encore travailler à s’améliorer.

L’ange lui explique de nombreux faits spirituels. Notamment, il lui affirme que la terre s’appelle Gaïa, et qu’elle est un être vivant, qui abrite de nombreux êtres spirituels que nous ne voyons pas. Le but de notre passage sur terre est d’évoluer spirituellement.
Quand à notre ami David, il est chargé d’aider d’autres âmes et de prêcher pour l’harmonie avec Gaïa.

David rencontre ensuite Jésus. Sa présence est si belle que, dit-il, il n’y eut pas besoin de parler.

Il est ensuite mené dans un lieu où il est si bien qu’il lui semble être au paradis. Un sentiment d’extase le pénètre. Il trouve enfin ce qu’il avait cherché toute sa vie.

Ensuite il lui est donné de revoir la vie qu’il a eue jusque là.
D’abord, il voit ses parents, avant sa naissance. Les êtres qui l’accompagnent lui expliquent qu’il a choisit lui-même de naître dans cette famille, afin d’accomplir un chemin sur terre.



Il revoit sa naissance, ses parents, ses propres actions. Il prend conscience de l’impact de ses actes sur les autres – impact qu’il ne soupçonnait pas avant. Les êtres lui demandent alors si, au final, il a fait plus de bien que de mal. Il répond qu’il aurait pu faire mieux. Il est venu sur terre pour accomplir certaines choses, mais son chemin est loin d’être terminé.

Les êtres le chargent donc de revenir sur terre. David n’en a absolument pas l’intention. Il est trop bien où il est. Mais les êtres le convainquent que son chemin n’est pas terminé.

Il revient donc sur terre.

David Oakford a écrit un livre sur cette expérience : "Soul Bared: A Metaphysical Journey".
Comme on le voit, cette expérience de mort imminente fait appel à de nombreux thèmes new-age :
La reine mère Gaïa, le choix de vie avant la naissance, et la figure du Christ, partie prenante d’un mouvement qui se distingue pourtant du Christianisme.

L’exemple suivant, dans lequel le Christ est aussi présent, est tout à fait différent.

 

Ted


Voici un exemple rapporté par Stanislav Grof, dans son livre : Quand l'impossible arrive, (2007, Guy Trédaniel).


« Un exemple intéressant d'expérience de sortie du corps véridique, en situation de mort imminente, est celui de Ted, un enseignant afro-américain de 26 ans, souffrant d'un cancer inopérable... L'équipe médicale s'était décidée à l'opérer... Nous apprîmes qu'au cours de l'opération, Ted avait eu deux arrêts cardiaques entraînant une mort clinique et qu'il avait dû être réanimé à deux reprises... Nous interrogeâmes Ted sur ce qu'il avait vécu... [1] Sa conscience se trouvait en haut du plafond et il n'arrivait pas à revenir dans son corps... [2] Il se mit à décrire avec précision ce que nous portions [comme vêtements] lors de notre précédente visite. Il ne faisait aucun doute qu'il avait perçu avec justesse les personnes présentes dans la pièce, alors que ses yeux étaient restés fermés. Il avait même remarqué à un moment des larmes couler sur les joues de Joan [Halifax]... [3] [Il vit] une lumière brillante, [accompagnée] d'un sentiment de sacré et d'une profonde paix intérieure. [4] Il voyait simultanément un film au plafond retraçant de façon très intense tout le mal qu'il avait fait dans sa vie. Devant ses yeux défilaient les visages de toutes les personnes qu'il avait tuées pendant la guerre, il ressentit la douleur et les souffrances de toutes les personnes auxquelles il avait fait du mal, tout au long de sa vie. »

 

George Richtie


En 1943, George Richtie meurt d’une pneunomie. 9 minutes plus tard, il revient à la vie.

George quitte son corps et voit celui-ci dans son lit. Mais il ne se rend pas bien compte qu’il s’agit de lui. De même, il voyage hors de l’hôpital, mais ne s’émeut pas de pouvoir voler !

Ce n’est qu’en retournant à l’hôpital, qu’il se voit à la morgue et comprend qu’il est mort.

C’est alors qu’il voit Jésus. Son apparition est source de joie et d’apaisement.
« Qu’as tu fais de ta vie » lui demande le Christ ? Mais George a le sentiment que ce n’est pas Jésus qui le juge, mais lui, George, qui se juge lui-même.

Puis Jésus lui montre 4 dimensions de la vie après la mort.

Il voit d’abord, sur terre, l’esprit d’un jeune homme qui, en vain, demande pardon à une jeune fille vivante. Mais celle-ci n’entend rien de ses supplications. Jésus explique à Georges que le garçon s’est suicidé, et qu’il est à présent « enchaîné aux conséquences de ses actes ».

Puis il l’entraîne dans un bar fréquenté par des marins complément saouls. Des esprits essaient en vain, et désespéramment, d’obtenir une boisson, ou de convaincre les vivants de cesser de boire. Ce sont les esprits de gens qui sont mort alcooliques. Avec horreur, George assiste au trépas d’un des marins.

Puis Jésus montre à George des esprits dans un état hypnotique. Ce sont des esprits qui croient qu’ils doivent dormir en attendant le retour de Jésus sur Terre.

Puis le Christ montre un endroit terrifiant à George.

Là-bas, des esprits enragés se battent à mains nues, essayant, sans y arriver, de se blesser. George les entend aussi s’insulter. Il voit aussi certains esprits, faire, en vain, des avances aux autres esprits. D’autres se disputent au sujet de questions politiques, ou religieuses, et essaient de tuer ceux qui ne sont pas d’accord avec eux !

George réalise alors que c’est l’enfer qu’il voit.

Puis il est dans ce qui semble être une énorme université. Il y voit des gens absorbés par des recherches ou des activités artistiques. Les livres les plus importants du monde y sont. Mais Jésus explique qu’il s’agit là des personnes qui ont mené une vie égoïste.

Et George réalise que ces gens ne voient pas Jésus.

Puis il voit le Paradis, comme décrit dans le livre des révélations. Les personnes qui se sont comportées comme le Christ y sont. Mais George ne peut pas y rentrer !

Il est renvoyé dans son corps physique.

George Richtie a écrit le livre : Return From Tomorrow Ordered to Return: My Life After Dying.

Ce témoignage de mort imminente est assez inhabituel.
Rares sont en effet les témoignages, tout du moins disponibles, qui dresse un portrait de l’enfer et de la souffrance des morts. Les NDE, dans le monde occidental, sont le plus souvent extatique.
De plus, si la référence au christianisme est forte, et que la vision du paradis est conforme à celle des écritures, les êtres sont punis d’une manière horrible et étrangère au monde biblique.
Les raisons de leur souffrance (alcool, cigarette) ne sont pas des péchés capitaux !

 

Tiffany Snow


Cette chanteuse à succès habitait à Nashville quand elle eu son expérience de mort imminente.

Par une violente pluie d’été, elle se rend dans un champ pour vérifier que ses chevaux vont bien. Soudain, elle est frappée par la foudre. Elle ne souffre pas, mais perd immédiatement conscience.

Puis elle se voit dans l’espace, entourée de planètes. Lorsqu’elle bouge ses bras, elle voit les étoiles scintiller. Sa tête tourne, elle ne se sent pas très bien. Un homme lui dit : n’aie pas peur, ça va aller.

Puis elle se rapproche d’une forme lumineuse. Plus elle s’en approche, plus elle se sent bien. Pour elle cette lumière rayonne d’amour. Elle se sent comme un enfant que l’on porte dans ses bras.

Elle essaie de se rapprocher de plus en plus, irrémédiablement attirée par ce qu’elle sent être Dieu lui-même.
Une lumière forme le corps d’un homme, qui l’interpelle :

« Qu’as-tu appris ? »

La voix était douce et tendre, elle su qu’il s’agissait de celle de Jésus-Christ.

Puis sa vie défile devant ses yeux. En particulier, elle voit ses bonnes et mauvaises actions. Elle sent la colère et la peur qui émanent de certaines, et prend conscience de leur impact sur autrui. Elle voit aussi ses bonnes actions, et sent l’amour se propager chez ses proches.

Le Christ lui dit :

La chair est le test de l’esprit. Aimez-vous les uns les autres.

Puis elle entend la mélodie la plus douce qu’il soit possible d’entendre, et une voix qui lui dit :
Bienvenue dans le monde des guérisseurs.

Par la suite elle devient guérisseuse et se consacre à la diffusion de messages spirituels.

Bien que la suite ( Tifanny Snow devient guérisseuse) est inhabituelle, il s’agit là d’un témoignage de Near Death Experience que l’on peut qualifier de représentatif. De nombreux témoignages lui ressemblent.

 

Vasudev Pandey


Cet indien est né en 1921. A dix ans, il est déclaré mort d’une maladie. Mais sur le chemin de la crémation, on remarque des signes de vie. Il est amené à l’hôpital, où il se réveille après, au total, 3 jours d’inconscience. Voici son récit :

« Deux personnes m’ont attrapé et amené avec elles. Au bout d’un moment je me suis senti fatigué de marcher. Ils m’ont donc traîné. Mes pieds ne pouvaient plus marcher. Un Homme se tenait debout. Il était noir, nu, et effrayant. Il dit sur un ton de colère, aux personnes qui l’amenait : je vous avez dit d’amener Vasudev le jardinier. Notre jardin est sec. Vous avez amené Vasudev l’écolier. »

Quand Vasudev reprit conscience, il raconta cela à ses proches, dont Vasudev le jardinier. Celui-ci semblait être bien portant. Mais le lendemain, il était mort.

Vasudev expliqua par la suite que l’être qu’il avait vu était Yamraj, le dieu Hindou de la mort.

 

Mangal Singh


Vers 75 ans, pendant son expérience de mort imminente, il est emmené par deux hommes. Après avoir traversé une porte, il voit un être qui réprimande les deux hommes qui l’ont amené. Il leur reproche de ne pas avoir amené la bonne personne.
Les deux personnes s’en vont en courant, et l’être dit à Mangal : « Vas-t-en ! ».

Puis Mangal voit deux pots à eau bouillants, bien qu’il n’y ait ni feu, ni bois. L’homme pousse Mangal avec sa main, qui est brûlante. « Tu ferais mieux de t’en aller rapidement ! ».

Quand Mangal reprend conscience, il a une sensation de brûlure douloureuse sur son bras.

Mangal n’a jamais su s’il s’était endormi ou s’il était vraiment mort. Mais son témoignage ressemble aux autres expériences de mort imminente Hindous.

Sur une étude de 16 cas, d’après les témoignages, 6 personnes sont revenues à la vie pendant que mourrait la personne désignée pour mourir pendant leur expérience de mort imminente.

D’autres témoignages Hindous sont cependant beaucoup plus comparable aux témoignages occidentaux, à cause de la présence du fameux tunnel, de la lumière blanche, du sentiment de bien-être infini..

Paranormal Fantômes et lieux Hantés célèbres - Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site