Créer un site internet

Vue aérienne de Dessins et tracés géants dans le monde

 

La célébrité des tracés et dessins de Nazca a quelque peu éclipsé d’autres œuvres titanesques retrouvées dans le reste du monde.  Ces œuvres qui ont utilisé la terre comme support comprennent notamment les créations des Mound Builders aux États-Unis, le géant d’Atacama au Chili, le zodiaque de Glastonbury, les chevaux blancs du Dorset ou le Grand Homme de Wilmington dans le Sussex.

Les tracés terrestres destinés à être vus du ciel ne sont pas rares sur la Terre. La plupart de ces œuvres restent des énigmes malgré les nombreuses théories émises.

 

Mound Builders, bâtisseurs de Mounds

 

Les Mound Builders étaient des Indiens d'Amérique qui vivaient sur le territoire actuel des États-Unis. Leur nom signifie « Bâtisseurs de tertre ».

Aux États-Unis, dans l’Ohio, l’Illinois, le Mississippi et le Wisconsin, ce peuple a construit en terre, des serpents géants, des spirales, des tertres et des remblais à formes géométriques. On sait fort peu de choses sur ces constructeurs de tertres.

Leurs constructions prennent des formes d’ours, de loutres, d’élans, de renards, de lézards et parfois d’hommes.

Les archéologues distinguent trois cultures principales chez les bâtisseurs de mounds :

Culture Adena : cette culture avait son foyer dans le haut centre-ouest de l’Amérique, entre 1000 avant notre ère et 200 de notre ère. C’était un peuple de chasseurs-cueilleurs puis d’agriculteurs.  Ce peuple a bâti des tertres funéraires et réalisé des sculptures zoomorphes. La culture Adena a bâti beaucoup d’autres sculptures aux formes géométriques. Certaines sont des alignements.

Culture Hopewell : cette culture est en partie contemporaine avec celle d’Adena et a fini par la remplacer. Elle s’est épanouie entre 200 avant notre ère et 550 de notre ère, soit à peu près à la même période que celle de Nazca.  Cette culture amérindienne s'est développée le long des cours d'eau du nord-est et du Midwest des États-Unis.  Artisans et commerçants, les Indiens de Hopewell et leurs successeurs immédiats construisirent la plupart des mounds et des « forts » en terre.

Culture du Mississippi : c’est la plus grande culture indienne ancienne. Les archéologues parlent actuellement plutôt de période Mississippi. Elle a commencé vers l’an 600 ou 700 de notre ère. Cette civilisation précolombienne s’est développée dans la basse et la moyenne vallée du Mississippi.  Sa plus grande réalisation est la métropole précolombienne de Cahokia, sur le site actuel d’East St Louis où a été érigée une immense colline artificielle tronquée, ressemblant à la base d’une pyramide d’Égypte.  C’est elle qui a assisté à l’arrivée des Européens. En 1539, Hernando de Soto et ses conquistadors traversèrent la région et ne laissèrent derrière eux que mort et désolation.  En une seule génération, toute la population indienne de la région fut décimée par la variole et d’autres maladies.  La culture du Mississippi disparut.

les-batisseurs-de-mounds-tertre-ohio.jpgMounds dans l'Ohio

 

Le Grand Serpent

Il s’agit d’une sculpture en argile jaune qui ressort sur le sol plus sombre. Ce « serpent » ondule sur plus de 400 mètres. Comme toutes les autres masses de terre sculptées, celle-ci s’apprécie mieux vue du ciel. Le serpent déroule ses sinuosités le long d’une crête. grand-serpent-de-l-ohio-vu-du-ciel.jpg

Grand Serpent de l'Ohio

Il possède 7 anneaux et sa queue est enroulée. Sa gueule est ouverte et semble avaler un objet ovale. Le psychologue Thaddeus M.Cowan de l’Université du Kansas a remarqué que le Grand Serpent s’inscrit dans une tradition culturelle mondiale selon laquelle le serpent est le symbole d’événements célestes. En Asie, par exemple, l’image d’une éclipse de Lune est un serpent qui avale un œuf. C’est exactement ce que fait le serpent de l’Ohio. Selon sa théorie, le serpent représente la Petite Ourse (Petit Chariot), dont le timon se termine par l’étoile Polaire. En effet, les courbures du serpent correspondent aux étoiles du timon, et la queue de l’animal s’enroule dans le sens des aiguilles d’une montre, qui est aussi celui de la rotation du Petit Chariot autour de l’étoile Polaire. Ce n’est bien sûr qu’une hypothèse, car les bâtisseurs ne nous ont laissé aucune indication. La plupart des tumulus sont des sépultures. On y a retrouvé de nombreux objets qui accompagnaient les défunts : bijoux, armes, poteries…

grand-serpent-de-l-ohio.jpg

Mais, le Grand Serpent ne rentre pas dans cette catégorie. Comme pour les tracés de Nazca, on se demande comment ces hommes ont réussi à dessiner à même le sol une forme aussi parfaite alors qu’ils ne pouvaient prendre aucun repère en s’élevant au-dessus du sol. Le Grand Serpent semble avoir été édifié vers la fin de la période Adena. Cependant, d’après des analyses au carbone, cette thèse communément acceptée pourrait être remise en cause. Il se pourrait que le Grand Serpent soit plus récent, vers 1050 de notre ère. Ce ne serait donc pas l’œuvre de la culture Adena mais de celle du Mississippi. Des sépultures ont été retrouvées à proximité et datent de la période Adena. C’est pourquoi le Grand Serpent leur a été attribué à l’origine. Le débat reste ouvert, car les différentes analyses effectuées sont contradictoires. Il est également à souligner que d’après plusieurs études géologiques, cet endroit serait un ancien site d’impact d’une météorite. Elle se serait écrasée sur Terre au Permien. Aujourd’hui restauré et protégé, le site est devenu une destination touristique.

Oeuvres en Amérique du Nord

 Il existe également des formations géologiques créées par l’homme dans les régions désertiques des États-Unis. Bien que moins connues, elles n’en sont pas moins tout autant remarquables.

rocher-de-l-aigle-pres-de-eatonton.jpg

Rocher de l'Aigle près de Eatonton

On en a déjà découvert près de 300 dans l’Arizona.

en-californie-une-longue-bande-sinueuse-serpente-sur-pres-de-2-km-depuis-peut-etre-plus-de-5-000-ans.jpg

En Californie, une longue bande sinueuse serpente sur près de 2 km depuis peut-être plus de 5 000 ans.

 

lignes-de-vol-des-canards-migrateurs-canada.jpg

Il existe également des dessins au Canada qui ont été faits pour être vus uniquement du ciel. Les lignes de vol des canards migrateurs sont jalonnées par des étangs artificiels creusés dans la forme du volatile.

geoglyphe-du-pecheur-pres-de-parker-en-arizona.jpg

Géoglyphe du Pêcheur près de Parker, en Arizona

 

Oeuvres en Amérique du Sud

Chandelier des Andes

Au Pérou, dans la pampa de Villacuri, il existe des dessins moins connus et d’une facture différente de ceux de Nazca. Ils représentent un homme avec un lama ou un autre animal et un grand condor aux ailes déployées long de 180 m.

condor-nazca.jpg

 

Au Chili, on peut voir la silhouette d’un géant de 100 m de longueur. On a trouvé d’autres tracés autour de Cuzco et vers le lac Titicaca.

L’un des dessins les plus célèbres est le chandelier des Andes, dans la baie de Pisco, au Pérou. Sa particularité est d’avoir été creusé dans le sable d’une grande dune. Sa longueur est de 183 m. Sur l’une des branches, un saurien a été dessiné. Ce candélabre a été taillé par les Paracas, les prédécesseurs des Nazcas dans la région. Malheureusement, le site n’était pas protégé et des vandales ont, depuis, saccagé ce dessin.  chandelier-des-andes-dans-la-baie-de-pisco-au-perou.jpg

Dans le désert d’Atacama, au Chili, on peut voir des images d’animaux, des cercles, des spirales et un homme volant, dessinés avec des pierres.  La plus belle pièce est le géant d’Atacama, haut de 120 m, sur la Sierra Unica. Comme à Nazca, il est entouré d’un réseau de lignes et de « pistes ».

le-geant-d-atacama-haut-de-120-m-sur-la-sierra-unica.jpg

 

Oeuvres en Angleterre

Dans la vallée de Glastonbury, en Angleterre, un gigantesque zodiaque a été dessiné sur le sol.

glastonbury-en-angleterre-zodiaque.jpg

 

Sur les pentes verdoyantes des collines crayeuses du sud de l’Angleterre, une cinquantaine de sculptures ont été réalisées à même le sol. L’œuvre la plus impressionnante est le Grand Homme de Wilmington, dans l’East Sussex. Sculpté dans le flanc d’une colline, ce colosse mesure plus de 7 mètres de haut et a des épaules de près de 15 mètres de large. Ses jambes sont longues d’une trentaine de mètres. Nul ne connaît précisément l’âge de ce géant, mais on l’évalue généralement à 2500 ans.

grand-homme-de-wilmington-dans-l-east-sussex-angleterre.jpggrand-homme-de-wilmington-dans-l-east-sussex.jpg

 

Un autre géant, celui-là complètement nu et brandissant une énorme massue, domine de ses 55 mètres le village de Cerne Abbas, dans le Dorset. Les spécialistes ne s’accordent pas sur l’âge du géant de Cerne. Pour certains, il remonterait à au moins 2 000 ans, pour d’autres, il n’aurait que 300 ans.

geant-de-cerne-abbas-dorset-angleterre-1.jpggeant-de-cerne-abbas-dorset-angleterre.jpg

 

Dans les downs du Dorset également, de nombreux chevaux blancs sont observables.

dorset-angleterre-cheval-blanc-1.jpgdorset-angleterre-cheval-blanc.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site