La Chine et les Ovnis

Au début du mois de décembre 2005, la ville de Guiyang (capitale de la province de Guizhou) aurait reçu une somme équivalant à 20 millions de $US pour fonder une base de recherche sur les OVNI, souligne une dépêche de l’agence de presse Xinhuanet, étrangement intitulée Mystery of UFO research puzzles scientists (le mystère de la recherche sur les OVNI intrigue les scientifiques).

Selon la même source, ces fonds proviendraient d’une société basée à Taiwan, qui n’est toutefois pas nommée, et la construction de ce centre de recherche serait justifiée par le désir de reconstituer des événements étranges survenus dans la région de Guiyang en 1994.


Xinhuanet indique notamment que 27 hectares de forêts avaient alors été dévastés et qu’une usine rapportait des bris inexpliqués de tuyaux d’acier, des phénomènes qui, de l’avis de scientifiques qui ont visité les sites peu de temps après les événements, pouvaient probablement s’expliquer par «le tonnerre, la foudre ou des tornades». (Les scientifiques tentent toujours de trouver des causes naturelles, mais c’est une autre histoire…)

L’agence de presse chinoise poursuit avec des commentaires de quelques scientifiques qui qualifient le projet de «ridicule», en particulier parce qu’il faudrait des spécialistes de plusieurs disciplines pour tenter d’expliquer ces phénomènes.

 

Mais le plus étrange dans cette histoire, c’est que Xinhuanet ne mentionne pas si des témoins ont pu voir des manifestions célestes anormales, et se contente simplement de souligner que «certaines personnes croient qu’elles ont été visitées par des extraterrestres en 1994»…

 

Un OVNI apparaît au-dessus de Shijiazhuang en Chine (2 avril 2007)

 

Le 2 avril, au soir, un objet lumineux indéfini apparaissait au-dessus de l'aéroport de Shijianzhuang, chef-lieu de la province du Hebei, pendant plus d'une demi-heure, et après il a disparu. Selon le témoin oculaire, M. Zheng Fengtong, directeur du commissariat de police de l'aéroport de Shijiazhuang, aux environs de 20H35, il a vu un objet suspendu au ciel, en brillant. Il est deux ou trois fois plus grand que des étoiles qu'on peut voir. Cet objet était au nord-ouest au-dessus de l'aéroport de Shijiazhuang, environs à deux ou trois km de l'aéroport.Quand M. Zheng l'observait, trois avions ont passé au-dessus de cet objet. A en juger par la hauteur des avions, il a conjecturé que cet objet lumineux indéfini était à 8 000 mètres de la terre.

L'objet a disparu aux environs de 09H20.

 

Des avions fantômes sur la Chine 2006 (Bohai)
 
Le canal chinois CCTV a rapporté que d'étranges évènements se sont déroulés dans le ciel de Bohai,sur la baie de la mer jaune. Un groupe de pilotes a observé une flotille de, soient disant, avions fantômes. Lors d'un vol de routine de l'armée de l'air chinoise, six pilotes de la "Flight Performance Team" survolaient la baie de Bohai quand ils ont vu au loin, une formation d'avions. Ces avions n'étaient bizarrement pas visibles sur les radars et la tour de contrôle ne pouvait les détecter non plus.

 

Feng Yi qui est un pilote expérimenté, avec plus de 3 000 heures de vol à son actif, faisait partie des pilotes témoins de cette étrange observation. Feng a rapporté dans une interview pour la CCTV qu'à 9h, lors d'un vol de routine avec son team sur la baie de Bohai, alors qu'ils se trouvaient à une altitude de 6'400 mètres, ils ont apercu une flotille d'avions non identifiables. Ceux-ci se trouvaient à 50 km des avions militaires et volaient du sud-est vers le nord-ouest.Feng a de suite avertit la tour de contrôle de ce qu'il voyait et a demandé une identification de ces avions étrangers, mais la tour de contrôle lui rapporta qu'il n'y avait aucune activité aérienne dans ce secteur à ce moment là.

 

Le pilote a tout d'abord pensé être victime d'hallucinations mais il changea vite d'avis lorsqu'il se rendit compte que les autres pilotes de son team voyaient également cette flotille.Mais cela n'est pas la chose la plus étrange de cette observation, cette flotille était composée d'avions d'origines, de fabrications et de dâtes historiques différentes. Feng et ses collègues ont pu voir plusieurs anciennes machines historiques à hélices voler côte à côte avec des avions à réaction.

 

Une fois au sol, Feng a personnellement vérifié les activités aériennes du secteur et cela a confirmé les renseignements de la tour de contrôle : aucun autre appareil, excepté leur vol de formation, n'a été détecté au moment de leur vol de routine.Certains experts donnent comme explication une hallucination collective. Cependant, il semble très invraissemblable que Feng et ses collègues aient eu, et au même moment, la même illusion.

 

 

Des hommes des étoiles oranges et rouges au-dessus de la Chine

 

 

L'article ci dessous est paru dans le journal "Shanghaï Star," Chine, le 18 Juillet 2002.

 

Par Rosanne Lin, Shanghai Star. 18-07-2002

 

Vu l'épidémie récente des observations d'OVNIS au-dessus de la Chine, il vaut la peine de noter l'opinion de Sun Shili, un fonctionnaire retraité du ministère des affaires étrangères qui est maintenant président de la société de recherches OVNIS de Pékin - il croit que les waixingren (les extraterres) vivent parmi nous.

La rencontre rapprochée de Sun s'est produite en 1971, quand il a été envoyé à en exil à la campagne pendant la "révolution culturelle" (1966-76) pour accomplir la tâche épuisante de la plantation de riz. Un jour tout en travaillant durement dans un champ, son attention a été attirée vers un objet lumineux dans le ciel, qui s'est levé et est tombé à plusieurs reprises. Au début, Sun a supposé que le spectacle était une certaine sorte de dispositif de surveillance - une déduction raisonnable considérant cette époque - cependant des années après, après avoir lu des textes étrangers sur les observations d'OVNIS, il a su qu'il avait vécu une rencontre rapprochée.

 

Aujourd'hui, Sun n'élimine aucune possibilité, y compris que des extra-terrestres vivent et travaillent dans la société chinoise - une position souvent difficile à réfuter.

 

Et Sun n'est pas le seul expert en la matière de notre pays prenant ces observations au sérieux. Selon le très haut placé Shen Shituan, un vrai scientifique dans le domaine des fusées, président de l'Université Aérospatiale de Pékin et directeur honorifique de l'Association de Recherches Chinoise sur les OVNIS, chaque rapport d'une rencontre extra-terrestres vaut la peine d'être étudié.

 

Shen n'écarte aucune histoire comme trop absurde, y compris les affirmations d'un ouvrier que les extra-terrestres sont entrés dans sa maison de Pékin tandis que son épouse et enfant étaient présents, et l'ont transporté et ramené sur 265 kilomètres vers l'Est en seulement quelques heures.

 

Mais que veulent ces extra-terrestres? Pourquoi visitent-ils la Chine? Sont-ils intéressés à participer aux Jeux Olympiques de 2008? Peut-être sont-ils intéressés à installer un stande devant le centre d'acceuil de l'exposition Shanghaï 2010? Ou peut-être, ont-ils des intentions plus sinistres. Après tous les êtres humains sont connus pour manger la chair de formes de vie intelligentes - graisse de baleine et viande de chien. Dois-je en dire plus?

 

Mettons de côté les livres de cuisine; un grand ponte des médias a indiqué des parallèles intéressants entre les rencontres rapprochées aux Etats-Unis dans les années 50 et le flux des visites récentes en Chine. Dans les années 50, avec les USA s'affairant à dominer les affaires du monde, les observateurs d'autres mondes peuvent avoir voulu en apprendre plus au sujet de la superpuissance croissante. D'après cette logique, le développement extraordinaire de la Chine a pu attirer l'attention des visiteurs étrangers. Ils peourraient vouloir ouvrir un nightclub sur Maoming Lu ou une usine électronique à Shanghaï à Guangdong. Peut-être, l'ouvrier de Pékin a-t-il été influencé pour agir en tant que quelque conseiller en placements. De telles possibilités ne peuvent pas être ignorées - l'investissement direct par des étrangers est capital dans la croissance, qu'importe le pays ou la planète d'origine.

 

Naturellement, toutes ces spéculations supposent que les extra-terrestres existent et observent la terre et son espèce. Cependant, il reste ceux qui rejettent cette idée.

 

De tels sceptiques doivent réfléchir à la ferme de fourmi que beaucoup d'enfants ont. Ces créatures de minuscule travaillent duremement et sans relâche en ignorant qu'elles sont observées et que, avec un simple robinet sur la vitre, l'observateur géant non détecté, ce qui serait le travail de la moitié de la vie d'une fourmi pourrait être détruit. Alors pourquoi nous pensons-nous si supérieurs?

 

Et si ces visiteurs étrangers se montraient cela ajouterait une toute nouvelle signification au terme yangguizi (diable étranger). Je devine que comme les auteurs de science-fiction le prévoient souvent, les êtres supérieurs étrangers donneraint à l'humanité une raison d'abandonner ses préjudices raciaux et culturels - nous aurions quelqu'un de neuf à détester. 

 

La moitié de la Chine a pu voir des OVNIS émettant de la lumière, Juillet 2002 :

 

 

Le 1er juillet, le Huashan Post rapportait "un Objet Volant non identifié survolant Xiaxi." Le même jour différents médias dans tout le pays ont rapporté des nouvelles similaires, à savoir que le 30 juin à 22 h, un mystérieux objet à la forme changeante et émettant de la lumière volait au-dessus de Jiangsu, de Henan, de Xiaxi et de Sichuan.

 

Selon le Tianfu Morning Post:

 

"certains lecteurs ont indiqué qu’un rayon de lumière orange et blanc est apparu dans le ciel. Il a volé d’Est en Ouest pendant environ 3 minutes. [...] Tout en volant il changeait continuellement de forme, d’un objet en forme de crochet à quelque chose qui ressemblait à un éventail."

 

Le Henan City Morning Post rapportait également des récits de témoins:

 

"A 22h30, un objet ressemblant à une flèche flamboyante est apparue dans le ciel nocturne. Puis la queue de la flèche s’est ouverte comme un éventail, qui émettait une lumière vive. La section émettant de la lumière s’est alors changée en un croissant. Un éclair en boule irradiait au-dessus du croissant. Cinq minutes plus tard, l’OVNI a disparu dans la nuit."

 

Le Lanzhou Morning Post a rapporté que Chen Shiwen, un photographe de Linyao, prenait des photos pour des funérailles. Tout à coup les gens ont montré le ciel en disant, "OVNI!" Chen a vite pointé sa caméra vers le ciel. 

 

"J’ai vu un objet brillamment éclairé avec une queue volant lentement d’Est en Ouest. Environ 2 minutes plus tard l’objet s’est arrêté et la queue brillante a disparu. Puis l’objet lui-même s’est assombri, et il a lui aussi disparu. Environ une minute plus tard l’OVNI est réapparu, émettant une lumière encore plus intense. Il montait en spirale vers le sud est. Après une dizaine de secondes de mouvement spiralé il a repris la forme d’un yuanbao (un objet chinois doré qui ressemble à une montagne entourée de trois pics) et s’est lentement évanoui dans le ciel nocturne. Tout cela a duré environ 5 minutes."

 

Le Yangzi Evening Post a même publié une photo. Selon les lecteurs locaux, un objet qui ressemblait au soleil levant a été vu dans le ciel du nord ouest. Il ressemblait à une torche en forme d’éventail. La lumière était vive et continue comme une vague. Après une dizaine de minutes elle a lentement disparu et il n’est resté que des nuages dans le ciel.

 

Un journal de Sichuan a rapporté qu’un pilote d’un camp de l’armée de l’air avait vole à côté de l’objet et l’avait pris pour un chasseur ennemi. Tian Xianyuan, un témoin et le directeur adjoint du Centre d’Astronomie de la ville de Chingqing, a été capable d’indiquer la situation exacte de l’objet.

 

Au même moment, des surfeurs web de Jingzhou, province de Hebei et Baotou en Mongolie Intérieure, ainsi que de Daqing et Heilongjiang indiquaient dans différents forums qu’ils avaient aussi assisté au même phénomène.

Les différents reportages s’accordaient sur la forme, la taille, et la durée de l’apparition, et la direction du vol de l’OVNI. Il volait très haut, beaucoup plus haut qu’un avion normal. Il était assez grand. Selon un surfeur web, "il avait la taille de trois pleines lunes ensemble." Il était brillant et changeait de couleur du blanc à l’orange. Il est apparu dans le nord ouest et s’est dirigé lentement d’est en ouest. Il avait la forme d’un éventail, projetant ses lumières vers l’extérieur. La durée de son apparition allait de 2 ou 3 minutes à 10 minutes. Nous pouvons donc conjecturer que la nuit du 30 juin, à environ 22 h, un OVNI a visité presque la moitié de la Chine d’est en ouest.

 

Et que l’objet que tout le monde a vu était un même OVNI.

 

Cette vue d’OVNI, couvrant plus de territoires que jamais auparavant, était la plus complètement documentée en Chine à ce jour. Mais qu’est-ce que c’était?

 

Wang Sichao, chercheur au Centre d’Astronomie de Zijinshan a offert l’explication la plus incroyable qui soit. Wang est un astronome fameux et spécialiste de planètes mineures. Il est aussi un chercheur passionné d’OVNI et d’astronomie. Le 1er juillet, le Yangzi Evening Post publiait une interview avec Wang. Wang concluait de l’analyse des descriptions des témoins que c’était une "machine volante dimensionnelle."

 

M. Wang a dit que ce n’était pas la première apparition de ce genre de phénomène. Lui et quelques collèges du Centre d’Astronomie de Nanjing Zijinshan ont observé, enregistré et rassemblé les informations sur des incidents similaires depuis les premières apparitions en 1971. Le même phénomène s’est manifesté plusieurs dizaines de fois, et Wang a conclu qu’il sont le même genre d’OVNI. Wang a contacté le centre spatial, qui n’a pas pu en confirmer la nature exacte, mais a une notion de plus en plus claire de sa forme.

 

Lorsque le reporter a demandé à M. Wang si l’OVNI avait une origine extraterrestre, Wang a répondu qu’on ne pouvait pas le confirmer. Wang croit que c’est une machine volante dimensionnelle, cependant, il a rejeté que ce soit un phénomène naturel et affirme qu’il y a derrière une vie intelligente. "On ne sait pas encore s’il est d’origine humaine ou extraterrestre, s’il est contrôlé de l’intérieur où à distance. Peut-être ne serons nous pas capables de découvrir la vérité avant plusieurs années, mais la curiosité humaine nous fera toujours poursuivre nos recherches. Avec les progrés dans le domaine de la technologie, nous avons plus de pouvoir et de capacités pour faire des recherches sur la nature et sur nous-mêmes. Rechercher d’autres formes de vie dans l’espace est aussi mystérieux qu’imaginer notre propre mystère."


UN CHERCHEUR CHINOIS DIT QUE LES DESSINS DES CROP CIRCLES SONT ANCIENS EN CHINE :


L'article suivant est paru dans le journal "Shanghai Star," le 1 Août 2002, l'auteur est Rosanne Lin.

Les formations dans les champs parsèment la planète


Un des premiers rapports documenté d'une formation de cercle de récolte - les conceptions géométriques non expliquées qui se produisent dans les champs de blé et de maïs - est apparu en 1678 dans le Stirlingshire, en Ecosse. Mais ce phénomène a été en grande partie ignoré jusqu'aux années 70 et 80 quand les formations ont commencé à apparaître avec une fréquence croissante autour du globe. Aujourd'hui on dit que la plupart des pays - excepté la Chine - connaissent les phénomènes de crop circles.

 

Pourtant la Chine est-elle vraiment exempte de ces créations peu communes? Certainement, si quelqu'un ou quelque chose essaye de communiquer avec l'humanité par des dessins tracés dans les récoltes, la population considérable de la Chine ne pourrait pas être ignorée.

 

Les experts occidentaux n'ont évidemment pas soigneusement considéré les données de notre pays. Il suffit de se rapporter au travail de Zhang Hui, un chercheur du musée de Xinjiang à Urumqi, pour trouver les preuves qui suggèrent que la Chine - avec sa longue histoire - a expérimentés des phénomènes de crop circles longtemps avant n'importe quelle autre civilisation sur la planète.

 

Zhang affirme avoir collecté plus de 20 traces formées avec des pierres qui semblent correspondre à des formations de crop circles trouvées dans d'autres pays, mais antérieurs à eux de jusqu'à 3.000 ans.

Après avoir découvert plusieurs de ces derniers modèles de cercle en pierre, qui s'étendent de la forme circulaire simple à des formes plus raffinées, dans les prairies du comté de Qinghe près de la frontière de Sino-Mongolienne, Zhang a été intrigué. Il s'est rapidement rendu à Pékin pour consulter des traductions chinoises des travaux de référence par des experts Britanniques en matière de cercle de récolte.

 

Il a été stupéfié par les similitudes.

 

Zhang pense que les habitants primitifs de la région, après avoir constaté la formation de vrais crop circles, ont conclu que les dessins étaient une forme de communication des dieux et qu'ils ont répondu aux messages divins en plaçant des pierres dans les formes des crop circles.

 

Pour Zhang, ces arrangements en pierre démontrent que la Chine a éprouvé des phénomènes de cercle de récolte - probablement plus récemment qu'on ne l'imagine.

 

Selon Zhang, un rare témoin oculaire avait décrit l'apparition d'un crop circle dans un champ du nord-est de la Chine il n'y a pas si longtemps tandis qu'il était en compagnie des gardes rouges. Cependant, comme l'événement s'était produit pendant la "Révolution Culturelle" (1966-1976), quand les superstitions de ce genre étaient illégales, le compte rendu n'avait pas été documenté.Si les cercles de récolte sont une tentative de communication d'une source inconnue, alors quelle est cette source et qui est censé recevoir le message?

 

Les humains, étant des créatures égocentriques, supposent naturellement que les messages cachés dans les cercles de récolte sont à destination de l'humanité. Mais que diriez-vous de d'autre espèce habitant notre planète. Comme dans le roman de Douglas Adam, "Adieu et merci pour le poisson" - où les dauphins sont en réalità des observateurs extra-terrestres étudiant la race humaine comme les psychologues étudiant des rats dans un labyrinthe - les humains pouraient ne pas être l'espèce la plus avançée sur la terre.

 

Peut-être que les messages étaient à l'attention des légions de cancrelat qui habitent les coins plus obscurs de notre vie quotidienne. Après tout, après le suicide inévitable de l'humanité dans un holocauste nucléaire, les cancrelats seront les seules créatures encore vivantes.

 

UN OVNI PERCUTE UN AVION CHINOIS :

 

Les sceptiques ont bien des commentaires ironiques à émettre au sujet des OVNIS. L'un des plus récurrents est: "s'il y avait vraiment des OVNIS, comment vous expliquez que les pilotes ne les rencontrent pas dans le ciel?". Mais, il se trouve qu'ils les rencontrent. Parfois les pilotes se demandent si la rencontre ne risque pas d'être un peu trop... rapprochée.


Le jeudi 19 décembre 1996, un Boeing 757-200 opéré par la compagnie chinoise Southern Airlines lors d’un vol de routine vers le sud en direction de Wuhan, la capitale de la province Hubei.

 

Alors que l'avion commercial atteignait une altitude de 9,600 mètres (31,500 pieds), le copilote a remarqué un éclair lumineux dans le ciel juste devant eux. Un OVNI métallique gris-argent a frappé le haut du cockpit 757, faisant craquer le pare-brise extérieur. Le pilote déclara aussitôt une urgence et contacta l’Aéroport International de Pékin, demandant la permission d’atterrir. L’avion se posait sans heurt dix minutes plus tard.

L’incident fut brièvement rapporté dans le Yangcheng Evening News, recueillie par Reuters qu’ils ont inclut dans leur rapport pour le 26 décembre 1996.

 

 

UN OVNI PERTURBE UN ATTERRISSAGE (1995) :


Une dépêche de l'Agence France Presse, reprise par certain journaux.


Pékin (AFP) - Un pilote chinois en phase d'atterrissage sur l'aéroport de la province de Guizhou, dans le sud-ouest de la Chine, a dû changer précipitamment de trajectoire pour éviter non pas un autre avion, mais un OVNI, a affirmé hier le quotidien chinois Nanfang Daily. Selon le journal, le Boeing 737 se trouvait à 2 400 mètres d'altitude et entamait ses manœuvres d'atterrissage quand le système anti-collision de l'appareil a détecté un objet étrange situé à deux milles nautiques (un peu plus de 3 700 mètres) et volant droit dans sa direction.

 

Arrivé à un mille nautique (1 852 mètres) de l'avion, l'objet qui ressemblait à un losange s'est transformé sous les yeux du pilote, prenant une forme circulaire et virant du jaune au rouge. Le système d'alarme anti-collision de l'avion s'est alors déclenché. Le pilote a changé de cap et a pu atterrir sans encombre. Mais l'objet est encore resté visible pendant une heure sur l'écran radar de l'avion avant de disparaître au sud vers les montagnes de Dushan, à la frontière des provinces de Guizhou et de Guangxi. La tour de contrôle n'a signalé aucun autre avion dans la zone au moment de l'incident et les autorités locales en ont conclu que le pilote avait évité un OVNI. Le Nanfang Daily fait remonter cette rencontre au mois de février.

 

Un OVNI du même type avait été repéré au mois de novembre dans une forêt au nord de Guiyang, selon le quotidien. Plus de 5 000 apparitions d'OVNIS ont déjà été signalées en Chine, soit un huitième de toutes celles recensées dans le monde.

 

 

Crash d’ovni en Chine (2005) ?


Où des touristes voient un bien étrange incident...

 

A Darbhanga, dans la région de Bihar qui se situe à la frontière du Népal, des touristes revenant du Népal ont parler du possible crash d’un onvi dans dans le Nepal. On en parle dans plusieurs ville et village du Népal.

Il semblerait que le crash a eut lieu tout près du mont Everest, et que cette zone serait inaccessible... La gens raconte que les "Extra-terrestre" empêcherais que l’on s’approche du site, mais d’autre parle seulement que ce serait les autorités chinoises.

 

Il semblerait que depuis quelques temps l’activité ovni à augmenter dans la région ce qui pourrait être une des raison de se crash. Dans tout les cas la région est aussi pas loin d’un site d’essai de l’armée Chinoise, le crash pourrait n’être simplement qu’un engin expérimental chinois. Dans tout les cas, les militaires chinois semblent très intéressé par cette affaire...

 

A l’heur actuelle, le climat et le temps ne permette pas de pouvoir enquêter plus, en attendant le printemps et un climat plus doux, l’enquête reste ouverte...

CONFERENCE SUR LES OVNIS EN CHINE, 1992 :

 

Voici un document non classifié des Etats Unis, obtenu suite au Freedom Of Information Act (FOIA).


En 1992 la Chine organise une convention sur les OVNIS et la présence extra-terretres sous l'égide du gouvernement. Le Mémo nous rappelle qu'il y a eu plus de 5000 observation en Chine, 400.000 dans le monde. La convention invite des chercheurs étrangers et se tient en accord avec la demande renouvellée de l'ONU de traiter le problème OVNI comme un problème prioritaire pour l'humanité.

 

L'original de ce document peut aussi être trouvé en ligne sur le site web de la CIA parmi des centaines d'autres documents relatifs au phénomène OVNI.

 

Les Ovnis dans le Monde - Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site