Créer un site internet

1967 La rencontre d'Arc-sous-Cicon dans le Doubs

Le lundi 17 juillet 1967 vers 16:00 à Arc-sous-Cicon (Doubs), 1 fille de 5 ans s'éloigne de son groupe et voit 3 petits Chinois tout noirs, qui l'effraient. Tout les enfants retournent au village.

Vers 17:00, plusieurs des enfants reviennent sur les lieux. Joelle Rabier et une camarade voient un personnage de 1 ou 1,10 m avec une tête de taille à peu près normale mais recouverte de quelque chose de noir (casque, masque ou scaphandre) dont la partie supérieure semblait briller un peu, ou réfléchir la lumière, vêtu d'une sorte de collant noir qui le moulait, sauf aux jambes où il paraissait moins adhérer; sur les fesses, quelque chose comme un pan d'habit très court semblait flotter ou d'une sorte de veste qui flottait derrière lui tandis qu'il courait. Le petit être court d'un pas léger et étonnamment rapide pour le terrain, et disparait rapidement derrière une haie vers la forêt.

Le lendemain, les habitants du village remarquent dans la zone où le petit être aété vu une sorte de grand rond de 3 ou 4 m de diamètre où l'herbe était brûlée, d'où se dégage une odeur particulière. 6 jours plus tard, il y a autour du buisson d'épines derrière lequel le petit être a disparu une douzaine de taches très nettes où l'herbe, partout ailleurs bien verte, était jaune paille et sèche, d'où émane encore une certaine odeur.

Peu après la vision initiale des 3 petits chinois, le frère de Joëlle Ravier verra sortir d'un buisson ce qu'il nomme une "fumée" et qu'il décrit plutôt comme un rayon lumineux jaunâtre et vertical.

La presse relate l'observation .

Eric Maillot et  Robert Alessandri rappeleront les similitudes de cette observation avec celle de Cussac, 1 mois et demi plus tard, à 340 km de là.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site