Créer un site internet

1957 l'Ovni de Levelland au Texas

 

Observations de Pedro Saucedo

Le 2 Novembre 1957 vers 23 h, Pedro Saucedo (Siado ?), valet de ferme, se trouve sur la nationale 116, au volant de son camion, en compagnie de Joe Salaz, roulant vers le Nord-Ouest :

A environ 6 km de Levelland, au Texas, j'ai vu devant moi une grande flamme, un peu à droite [dans un champ]... J'ai cru que c'était un éclair. Puis il s'est élevé au dessus du champ et est venu dans notre direction en prenant de la vitesse. Mais quand cet objet est arrivé à ma hauteur ce n'était plus pareil, il a éteint le moteur et les phares de mon camion. Je me suis alors arrêté, j'ai sauté dehors et je me suis cogné à la plate-forme de mon camion et j'ai regardé. Au moment où la chose est passée au-dessus de nous il eut un grand bruit et comme une bourrasque. On aurait dit un bruit de tonnerre et mon camion a été secoué. C'était rapide et j'ai senti une chaleur intense, si chaude que je me suis couché au sol. Il y avait aussi des couleurs - jaune, blanc - et il ressemblait à une torpille, comme une fusée, longue d'environ 60 m, faisant de 1000 à 1300 km/h. Lorsque l'ovni s'est éloigné, les phares se sont rallumés spontanément. Je n'ai eu aucune difficulté à faire démarrer mon camion [Procès Verbal dressé par l'agent de police A. J. Fowler qui centralisa tous les appels, corrigée ultérieurement lors d'une discussion avec le Dr. Hynek, Sun News, 6 et 7 novembre 1957.

Dessin de Pedro Saucedo

 

Les 2 hommes roulent jusqu'à Whiteface, à 16 km à l'Ouest de Levelland, d'où ils appelent la police depuis une cabine téléphonique. L'agent A. J. Fowler ne croit pas son interlocuteur, pensant avoir affaire à une hallucination d'ivrogne, et oublie aussitôt l'affaire. 1 h plus tard, Fowler reçoit un 2ème appel, cette fois provenant de Jim Wheeler, un automobiliste de Whitharral, qui lui signale avoir observé à 6 km à l'Est de Levelland (la direction prise par l'engin vu par Saucedo) un objet ovoïde brillamment éclairé, d'environ 60 m de long, posé en plein milieu de la route. Il déclare qu'en s'approchant de l'engin, le moteur de sa voiture s'est coupé et les phares éteints sans explication. Selon Wheeler, l'objet brillait comme une grande enseigne au néon et projetait une vive clarté tout autour de lui. Le témoin qui s'était résolu à descendre de voiture vit l'ovni s'élever jusqu'à 60 m au-dessus du sol, son éclat ou son rayonnement s'étant totalement obscurci. Lorsque l'objet disparu, tout brillait de nouveau.

Pedro Saucedo

Observations de Newell Wright

Selon le rapport conservé dans le Blue Book, durant cette même nuit, 5 mn après minuit, Newell Wright, un jeune homme de 19 ans, élève de première année à l'Université Tech de Lubbock, circulait à 9 km au nord de Levelland lorsque soudainement son moteur se mit à toussoter ; l'ampèremètre du tableau de bord passa d'un seul coup jusqu'à la charge maximale puis revint à la normale, et le moteur se mit à cogner comme s'il y avait eu une panne sèche. La voiture s'immobilisa. Les phares perdirent leur puissance et quelques secondes après, s'éteignirent. Intrigué par ces événements, l'étudiant descendit de voiture et regarda sous le capot sans rien constater d'anormal. Après l'avoir refermé, il se retourna et c'est alors qu'il remarqua pour la première fois un objet oblong, à fond plat, reposant sur le ventre au milieu de la route et entouré d'une lueur bleu-vert. Il estima sa longueur à 40 m environ. La coque de l'objet ressemblait à de l'aluminium ; elle n'offre ni signe distinctif ni détails particuliers. Effrayé, il saute dans sa voiture et essaye en vain de la faire démarrer. Résigné, il demeura assis derrière son volant quelques mn et contempla l'objet qui était planté là, devant lui, sur la route. Il s'attendait à ce qu'une voiture vienne à sa rencontre, mais la route resta déserte. Quelques mn plus tard l'objet s'éleva presque à la verticale et disparaît en une fraction de seconde. Wright redémarre et son véhicule répond parfaitement.

Wright poursuit : Je suis ensuite retourné tout doucement à la maison, et je n'ai parlé de cette observation à personne avant que mes parents reviennent de week-end... j'avais peur qu'on se moque de moi. Mes parents m'ont convaincu que je devais signaler cette apparition et j'en ai informé le shérif vers 13 h 30 le dimanche 3 novembre.

Entre-temps le téléphone de Fowler ne cessait de sonner. A 0 h 15, soit 15 mn après l'appel de Wheeler, Fowler reçoit encore un autre appel, émanant cette fois de Jose Alvarez qui téléphone d'une cabine téléphonique située près de Whitharral. Les circonstances sont toujours les mêmes. L'homme a rencontré à 17 km au nord de Levelland un objet bizarre en forme d'oeuf posé sur un chemin de terre. Alors qu'il s'en rapprochait à bord de sa voiture, les phares s'éteignirent et le moteur cessa de tourner. Peu après l'objet s'est envolé à la verticale, très rapidement, et lorsqu'il eut atteint une altitude d'environ 90 m, ses propres lumières s'éteignirent et l'objet disparut. Une fois encore, à cet instant les phares et le moteur de la voiture se mirent à nouveau à fonctionner.

L'agent Fowler se doute à présent qu'il se passait quelque chose d'anormal dans la région. Il avertit le shérif du conté et ses collègues, dont certains partirent enquêter sur les routes. 2 d'entre eux signalèrent des lumières vives mais ne rencontrèrent aucun objet suspect sur leur chemin.

A 0 h 45, un 6ème témoin oculaire qui roulait tout près de l'endroit où 2 h plus tôt Saucedo avait fait sa rencontre insolite, observe une grosse boule de feu orange qui semblait être à 2 km de distance. La boule se rapprocha et atterrit en douceur sur la route nationale à environ 400 m du témoin. Elle recouvrait toute la chaussée goudronnée. Le témoin confirma que le moteur de son camion s'était arrêté et que les phares s'éteignirent.

Pendant ce temps, l'objet qui demeurait devant lui, rayonnait suffisamment de lumière pour éclairer le bouchon de radiateur de son camion. En 1 mn, relate le témoin, l'objet grimpa tout droit et, bien sur, tout reprit son cours normal. L'agent Fowler n'eut connaissance de cette observation que le lendemain. Le témoin se rappela qu'en atterrissant, l'objet avait changé de couleur, passant du rouge orangé initial à un vert bleuâtre, mais qu'il était revenu au rouge orangé lorsqu'il prit son essor.

La plupart des observateurs ressentirent de la peur lorsque leur voiture s'immobilisa devant l'objet et éprouvaient une certaine réticence à prévenir les autorités, signe du caractère insolite de leur expérience. Mais les choses ne devaient pas s'arrêter là.

 

Newell Wright

 

Observations d'un camionneur

A 1 h 15 du matin, Fowler reçoit encore un appel, cette fois d'un homme terrorisé, extrêmement nerveux, un camionneur de Waco, au Texas qui se trouvait à ce moment juste au Nord-Est de Levelland, sur la Chaussée de l'Oklahoma. Il dit à Fowler que le moteur et les phares de son camion avaient flanché alors qu'il se trouvait à moins de 60 m d'un objet lumineux ovoïde. Il indique que l'objet brillait par intervalles, comme une enseigne au néon et qu'il avait environ 60 m de longueur. Il précise que lorsqu'il descendit de son camion, l'ovni partit en flèche avec un grondement et qu'il avait disparu comme un éclair.

Observations de policiers

Pendant ce temps, plusieurs policiers patrouillaient déjà sur les routes de toute la région, à la recherche du ou des mystérieux objets qui terrorisaient les automobilistes. A 1 h 30, à 6 ou 8 km de Levelland, sur la grand route de l'Oklahoma, le shérif Weir Clem et son adjoint Pat McCulloch sont tenus informés du développement des opérations par Fowler. Ils repérèrent une lumière ovale ressemblant à un soleil couchant rouge et lumineux, en travers de la route, à quelque 300 ou 400 m d'eux qui, pendant peut-être 2 s cela a éclairé toute la chaussée devant nous.

L'objet est confirmé par Lee Hargrove et Floyd Gavin, 2 officiers de police patrouillant en voiture, 12 km derrière Clem et McCulloch : Nous roulions vers le sud sur la route non balisée appelée la Chaussée de l'Olklahoma, et nous nous efforcions de retrouver un objet non identifié signalé aux services de police de Levelland... Je vis un éclair de lumière bizarre, qui semblait être au loin sur la route, à 1500 ou 2000 m. Il se dirigeait d'Est en Ouest et se trouvait apparemment près du sol [déposition signée de Hargrove < Hynek 1972]. La vitesse de l'objet est confirmée à 2 h du matin par un 12ème témoin, l'officier de la force publique (constable) Lloyd Ballen de Anton (Texas), qui vit : un objet traverser le ciel sombre à une telle vitesse que j'ai simplement vu comme un éclair filant d'est en ouest.

La voiture des policiers n'est pas affectée par le rayonnement de l'ovni, mais le capitaine des pompiers Rayn Jones, qui recherchait également l'ovni, signala que juste au moment où il remarqua un rayon lumineux au nord de la grand route de l'Oklahoma, ses phares pâlirent et son moteur toussa mais sans caler.

Enquête

Le lendemain, Fowler recense 15 témoignages en relation avec cet événement. Il nota que tous les témoins étaient particulièrement nerveux en relatant les faits au commissariat et que toutes les descriptions étaient concordantes entre elles. Hynek analysera cet incident et considéra l'hypothèse que les différentes rencontres avec l'ovni et les pannes multiples constituaient des coïncidences fortuites étaient statistiquement impossibles — et impensables — si les notifications de ces incidents sont vraiment indépendantes les unes des autres (et notre système de filtrage permet de penser qu'elles le sont).

Une autre enquête, menée par James Lee d'Abilene pour le compte du NICAP, découvrit que la même nuit 2 moissonneuses-batteuses, chacune munie de 2 moteurs, qui opéraient à Petit, à environ 25 km au Nord-Ouest de Levelland, avaient été momentanément interrompues par le passage d'un ovni lumineux.

Comment peut-on expliquer ces événements ? Les lumières de Levelland se disputèrent la une du journal Sun News avec l'annonce de la mise sur orbite du Spoutnik II. L'Armée de l'air enquêta sur les lieux mais ne dépêcha qu'un seul officier. Il ne resta que 24 h et n'interrogea que 6 témoins.

A l'époque du lancement du satellite russe le Dr. Hynek n'avait pas su se libérer, étant responsable du repérage du nouveau satellite à la chambre Baker-Nunn et souscrivit sans trop y réfléchir à la conclusion du capitaine Gregory, responsable du Blue Book à cette époque : il s'agissait d'un éclair en boule, sachant qu'un orage se développait cette nuit là dans la région de Levelland. Un communiqué fut diffusé dans la presse expliquant qu'il s'agissait d'un phénomène atmosphérique de nature électrique, généralement désigné comme le feu de Saint-Elme provoqué par des conditions orageuses parmi lesquelles la brume, la pluie, les orages et les éclairs. Toutes les pannes électriques survenues aux véhicules des témoins étaient probablement la conséquence de circuits électriques humides.

Mais beaucoup de témoins n'acceptèrent pas cette version des faits. Après analyse, Hynek se rétracta. Les carnets des observateurs météo indiquaient que le ciel était bien couvert et qu'il pleuvait, mais il n'y avait pas eu d'éclairs. Hynek reconnaîtra plus tard si j'y avais seulement un peu réfléchi, j'aurais vite réalisé que les éclairs en boule n'ont pas la réputation d'arrêter les moteurs de voiture et d'éteindre les phares. A quoi on peut ajouter, qu'ils n'ont jamais eu 60 m de diamètre.

Le phénomène resta inexpliqué et passionna la population qui n'avait encore jamais rien entendu de pareil. Par la suite des dizaines d'observations similaires ont été recensées. Chaque fois les témoins ont prit peur lorsque l'électricité de leur véhicule se coupa et qu'ils découvrirent l'objet.

Les traces au sol seront nombreuses, qu'il s'agisse de simples cercles roussis ou véritables traces de brûlure. Pour certains, tous ces actes seraient purement fictifs ou alors crées par l'homme pour attirer l'attention des médias...

Source : Les rencontres rapprochées du 2ème type (I) de Thierry Lombry

Rencontre Observation Ovni Extraterrestre - Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×