Créer un site internet

1981 à 1984 Ovnis en Norvège - Le projet Hessdalen

Hessdalen est une petite vallée du centre de la Norvège. De début 1981 à 1984, plusieurs centaines d'observations d'ovnis y sont faites. Au plus fort du phénomène, on dénombre jusqu'à 20 signalements par semaine. Environ 85 % des observations décrivent une lumière brillante. Les autres décrivent des observations diurnes.

Le projet Hessdalen est établi à l'été 1983 pour étudier cet étrange phénomène, qui semble se diviser en 2 catégories d'observations :

des lumières clignotantes blanches ou bleu-blanc. Elle sont souvent hautes dans l'air, proche du sommet des montagnes, voire plus haut. Leur durée de vie est habituellement courte, quelques secondes typiquement. Parfois on peut les observer durant 1 mn, mais rarement plus longtemps.
des lumières jaunes, avec une lumière rouge au sommet. La lumière rouge peut clignoter.


Première étude (1984)
Une première large gamme d'enquête est menée durant un mois entre janvier et février 1984. 53 observations sont faites durant cette étude, au terme de laquelle un rapport est produit.


Seconde étude (1985)

Une seconde étude se tient à l'hiver 1985, entre le 14 et le 28 janvier. Cependant, aucun phénomène n'est observé depuis le Q-G du projet (ci-contre) durant la période où les instruments sont présents.

A l'occasion du 2nd champ de travail du projet, le professeur Hynek visite les quartiers-généraux du projet. Il y donne plusieurs interviews, dont le 27 janvier 1985 :

Je suis impressionné par le projet Hessdalen en lui-même, car Hessdalen est vraiment un laboratoire à ovnis. C'est un lieu où des choses se passent et ou des choses peuvent être étudiées.

(...) Hessdalen a eu le meilleur équipement et la meilleure période d'observation du phénomène ovni dans le monde entier.

(...) Quoi que cela se révèle être, c'est terriblement important.

En 1997, Erling Strand, présente les travaux du projet au Symposium de Pocantico.

Les observations se poursuivent aujourd'hui, mais de l'ordre de 20 par an. Une station de mesure automatique a été installée à Hessdalen en août 1998. Des images-alarmes sont envoyées à cette station.

Photo prise par Arne P. Thomassen 25. Septembre 1982 entre 19.00 et 20.00. Il est prise des sud de Finnsåhøgda de montagne, vers l'est

Photo prise par Arne P. Thomassen le 25 octobre 1982. Il est prise au sud de Finnsåhøgda de montagne, vers l'est.


En juillet 2000 des membres du CISU créént le CIPH pour soutenir et promouvoir la recherche scientifique sur les phénomènes lumineux dans l'atmosphère observés dans diverses régions du monde, avec une référence particulière à ceux observés à Hessdalen. En août, ils financent une partie de la mission scientifique des ingénieurs du CNR (Conseil National de Recherche) de Massimo Teodorani, qui écrit de nombreux articles scientifiques sur le sujet.

En 2001 le CIPH poursuit son engagement à soutenir une nouvelle mission en Norvège, dirigée par Teodorani et Simona Righini, astronome; Andrea Cremonini, ingénieur en électronique du CNR et Flavio Gori, enquêteur expert des ondes radio VLF et coordinateur européen du projet Inspire de la NASA.

En 2002, le CIPH sponsorise une 3ème mission en Norvège pour soutenir le projet Hessdalen, complètée par un groupe de recherche du CNR. Un programme de recherche spécifique est dirigé directement pour le comité dans la vallée de Hessdalen.

Témoignages
 

                          

                          

Ces deux photos sont prises par Leif Havik le 12 février à 17.53. Elles sont prises de Litlfjellet vers Hessdalen. Dans l'image supérieure vous pouvez voir la partie nord d'Aspåskjølen. La lumière s'est déplacée vers Litlfjellet, suivi la vallée vers la gauche. La photo inférieure est prise juste avant que la lumière disparaisse derrière la montagne aux zones orientales de Litlfjellet. Il a employé un Nikon FG avec un objectif de 50 millimètres.

Il a vu les OVNIS 58 fois!

L'article a été publié le 29 Avril 2002, par le journal "Udresfeavifen" en Norvège, et écrit par Arne R. Dahl.

HESSDALEN: Bjarne Lillevold avait été l'un des premiers à découvrir les phénomènes lumineux étranges dans sa ville natale. Aujourd'hui les phénomènes de Hessdalen sont connus dans le monde entiers. Il les a vus 58 fois lui-même. La dernière fois remonte à il y a deux semaines!

Les gens se rassemblent vers Hessdalen depuis Holtålen venus de près et de loin, pour jeter un oeil sur ces mystérieux objets volants.

D'autres emploient l'internet pour se tenir au courant des dernières informations [Projet Hessdalen.] 20.000 visites du site ont été enregistrés en un seul jour.

Bjarne Lillevold est maintenant le guide local des OVNIS. Il a éprouvé ces phénomènes dans toutes sortes de météo et à n'importe quelle heures. Les anomalies ont été en forme de cigare, en sphères, ovales, rondes, et dans toutes les couleurs.

Bjarne nous indique que les lumières voyagent parfois à des vitesses incroyables. Il a été mesuré jusqu'à 30.000 kilomètres par heure. Elles franchissent les montagnes, volent au-dessus de la forêt et dévalent la vallée. Elles éclairent de vastes secteurs.

Les lumières peuvent sembler voyager à vitesse énorme, et soudainement s'arrêter en plein milieu de l'air.

Les objets n'émettent pas de bruit, à quelques exceptions où un léger bourdonnement a été entendu.

En aucun autre endroit sur la planète on a observé des OVNIS sur une si longue période. En Novembre et Décembre l'année dernière on les a observé presque chaque jour.

Bjarne les a revu il y a juste deux semaines. Il admet avoir eu peur la première fois qu'il a vu les lumières, mais aujourd'hui sa crainte a disparue.

"Il n'y a aucun doute sur l'existence des lumières, mais ce qu'il y a à l'intérieur, je ne le sais pas. Disons simplement que ce sont des choses qui ne devraient pas être là. Au début nous avons été harcelés par les médias et d'autres, et personne n'osait parler à ce sujet."
"Mais depuis que les scientifiques commencés à prendre des mesures et des photographies, une
ambiance plus sérieuse se rattache au mot OVNI," a dit Lillevold.

Courte notes pour ceus qui pensent toujours Hessdalen est le siège de quelque phénomène du type feu follet:
"Nous avons vu que ces lumières changeaient de forme soudainement, de très grand en très petit, et que le phénomène se produisait encore. Mais la température était simplement constante parce que nous avons mesuré la température dans les deux phases. Donc, il doit y avoir un certain genre de mécanisme auto-chauffant qui garde la constance de la température. C'est fortement anormal."

Massimo Teodorani, Ph.D., Astrophysicien, Novembre 2001

"L'année dernière nous avons vu un triangle volant dans le ciel."
"Un triangle?"
"Oui, vous pouvez obtenir l'information sur ceci en lisant mon rapport EMBLA 2000 indiqué dans la référence bibliographique de la dernière étude d'EMBLA 2001. Nous avons vu le triangle l'année dernière, mais nous ne pouvions pas le documenter parce que ce jour là nous n'avions pas de camera vidéo avec nous. Il était impossible de le suivre avec un appareil photo réflexe normal. Mais c'était juste un triangle avec trois lumières sur les sommets. Les lumières étaient fixes, ne clignotant pas, et il venait du nord vers nous et il s'est arrêté exactement au-dessus de nous. Il y avait là cinq d'entre nous, et quand il était au-dessus de nous il a commencé à faire une rotation autour de son axe tandis qu'il était toujours stationnaire. Et après que quelques secondes, environ 15 secondes, les lumières se soient éteintes très graduellement et le triangle a disparu au-dessus de nos têtes."

"C'est le récit, mais malheureusement nous n'avons pas pu le documenter ou prendre des mesures. Mais cela s'est produit."
"Cela a eu lieu cet été passé en 2001 et ces triangles avec les lumières aux trois sommets ont été rapportées en Belgique et en Angleterre depuis au moins 1990."
"Je sais, oui." "A quelle taille estimeriez-vous le triangle que vous avez vu?""C'était pratiquement impossible à comprendre. Il était très grand et je puis seulement dire que la taille était environ 10 fois la lune. Plus, probablement. Je pouvais voir avec mes jumelles qu'il y avait une surface foncée très nette. Mais différete des cas de la Belgique. Il n'y avait aucune lumière centrale clignotante. Il y avait seulement trois lumières fixes et puis se fanant graduellement et disparaissant." "Je vous le dis, mon ami est directeur d'une station de radioastronomie. Il est un radioastronome et je suis un astrophysicien. Il y avait aussi deux professeurs là qui sont des ingénieurs et un autre professeur. Et c'était réellement incroyable!"

"C'est présenté dans mon papier de l'année dernière, nous avons eu une sphère très petite. Je pouvais la mesurer. Cela avait environ 40 centimètres, une sorte de sonde. Elle est arrivé au-dessus de notre tête. Il y avait environ trois (d'entre nous qui l'ont vu) la nuit. Elle s'est arrêté à 90 mètres au loin de nous près des arbres et là elle flottait en position fixe pendant longtemps, environ 15 minutes. J'ai pris une photographie de cela et en analysant l'image, j'ai pu voir que c'était un solide. Elle était comme de l'albâtre (incandescente) et je pouvais très bien la suivre avec mes jumelles."
"Quand vous décrivez la surface, vous avez vu une qui a eu une surface douce et brillante. Celle-ci, avez-vous dit, était incandescente de l'intérieur vers l'extérieur?"
"Oui. Oui. Dans ce cas, c'était une sorte de faible luminosité, comme une ampoule de 100 watts. Pas plus. Donc nous ne savons pas pourquoi dans cette vallée là, la plupart sont des plasmas. Dans d'autres cas, il y a d'autres choses. Donc il y a un chevauchement de deux phénomènes et nous ne savons pas si ce chevauchement est quelque chose de différent ou le comportement du même phénomène. Nous ne savons pas encore."

Les photos

Hessdalen - 18. Février 1984

Photos prises par Roar Wister le samedi 18 février à 20.18 (RW1/15-19). Direction nord-est durée 2 minutes.

 

cinq photos sont prises par l'hurlement Wister le 18 février 1984, à 20.18. Il était au siège social, pendant les travaux sur le terrain du projet Hessdalen en1984, qui était situé sur la montagne Aspåskjølen. La direction est-nord est pendant un periode de 2 minutes. L'intensité changée légère de faible à fort à faible encore, plusieurs fois. Ces cinq images sont prises quand la lumière est au plus fort.

Fieldwork 1984

Photo montrant deux lumières mobiles au-dessus de Finnsåhøgda (X/4). L'image ci-dessus est agrandie. L'image ci-dessous est excessivement agrandie.

 

 

 

Deux photos prises par Björn Lagesson le dimanche 26 février à 03.08.

Elles sont prises avec un râpage dans l'avant. Le lightstreak que vous voyez au-dessus du « lightpoint » est le spectre de la lumière. La longueur d'onde la plus courte est la plus proche la lumière. L'image à la gauche est prise quelques secondes avant l'image à la droite. Le rapport était évalué à F5. Vous pouvez lire plus au sujet de cette histoire dans le rapport : « Disques spectrographiques ».


Rencontre Observation Ovni Extraterrestre - Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site