1985 Ovni et Abduction par des petits gris à Toronto, Ontario, Canada

1985 Abduction par des petits gris à Toronto, Ontario, Canada

L'ufologue Chris Rutkowski du Manitoba expliquent que les scénarios d'abductions allégués ne sont pas tous de la même sorte, et il offre un certain nombre de synthèse de récits de première main. Une femme vivant dans la banlieue de Toronto, une personne gentille et douce ayant une vingtaine d'années lui en a rapporté une.

La femme lui a dit que dans le début de 1985, elle habitait au rez-de-chaussée d'un bâtiment de trois étages dans une partie extérieure peuplée de Toronto, Canada, à quelques cent mètres d'une centrale hydroélectrique.

Elle a dit qu'un matin, deux heures avant le lever de soleil, un engin d'une certaine sorte a atterri dans la ruelle arrière près de sa fenêtre. Comme apparemment personne ne l'a vu, elle a dit à Rutkowski que les automobilistes et autres gens par là ont du être endormis par les extraterrestres.

Elle a dit que les occupants de l'OVNI l'ont prise par la fenêtre et l'ont mise dans une limousine noire qui était longue de "deux places de parking" et faisait un bruit de "whoosh." A bord de leur engin, les extraterrestres lui ont dit qu'ils allaient seulement l'examiner mais ils l'ont opérée pour lui retirer des ovules. La chirurgie a été également appliquée à un problème de rein qu'elle avait et que son docteur lui avait dit nécessiter une opération. La femme a affirmé que les extraterrestres n'ont laissé aucune cicatrice parce qu'ils "coupaient entre les cellules."

Elle a affirmé qu'ils ont placé un "implant" dans son rein pour soulager la douleur, et qu'un docteur l'a vu plus tard par échographie, mais il a été évacué ensuite par la voie urinaire et a été perdu.

Les étrangers ont montré des corps humains adulte qu'ils font "croître" à partir de foetus flottant dans un liquide dans des réservoirs. Elle a dit que les corps arrivent à l'age adulte en seulement quatre jours, mais qu'ils n'ont pas "d'esprit." Elle a dit avoir protesté auprès des extraterrestres au sujet de cette pratique mais ils ont répondu qu'elle est justifiée parce que les humains font la même chose avec des animaux.

Pendant le premier enlèvement, une extraterrestre féminine lui a dit que les humains manquent de respect envers les autres et polluent leur planète et "renversent ou gaspillent nos semences."

Elle a décrit les extraterrestres comme d'apparence humaine, mais a ensuite découvert qu'ils étaient les "Gris" typiques avec de grandes tête et de grands yeux allongés, et que leur aspect humain avait juste été une illusion qu'ils projettent dans l'esprit par télépathie.

Elle a dit qu'elle n'avait pas utilisé l'hypnose pour se rappeler l'abduction, "parce que" une expérience traumatique de fausse couche l'avait affectée.

Dans des abductions ultérieures, a-t-elle dit, elle a vu des extraterrestres enlever le sperme et des ovules d'autres personnes enlevées, et des hybrides extraterrestres-humains, ainsi qu'une autre abductée nommée Ellen Robertson qui lui a dit qu'elle était "une personne disparue" de Rhode Island. Elle n'en a pas appris plus parce qu'elle a été emmenée à ce que les aliens on dit être une "salle de vivisection"; ce qui l'a effrayée et était, selon elle, la raison pour laquelle elle n'a pas osé parler au sujet de ses enlèvement pendant plusieurs semaines.

Par la suite elle a néanmoins parlé de son expérience aux média, et est devenue "une ministre chrétienne à temps partiel" dans l'Ontario et une végétarienne, en raison de ce qu'elle a vu dans l'engin extraterrestre. Elle a dit aux médias qu'elle considère avoir été choisie pour dire des révélations au monde.

Réf :Abductions and Aliens - What's Really Going On ?", Chris Rutkowski

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site