Créer un site internet

2006 Le Cas de l'Ovni de O'Hare à Chicago

Dans l'après-midi du mardi 7 novembre 2006, au-dessus de l'aéroport O'Hare de Chicago (Illinois), le temps est sombre. Une couverture nuageuse plafonne à 1900 pieds.

A 16 h 30 (CST), peu avant le coucher du Soleil, un opérateur de piste de United Airlines est en train de rediriger un avion vers la porte C17, quand il remarque au-dessus de Concourse C du terminal de la compagnie un phénomène étrange, à l'apparence de soucoupe gris foncé. Bientôt une douzaine d'employés de la compagnie font la même observation, estimant sa taille entre 6 et 24 pieds de diamètre. Bien qu'immobile dans le ciel, certains le voient tourner sur lui-même comme un frisbee, d'autres non. Il ne semble porter lumières ni émettre aucun bruit. Un des employés est choqué et vit son observation sur un plan religieux.

Une responsable de la compagnie sort de son bureau à Concourse B après avoir entendu le signalement sur une fréquence radio interne à la compagnie. Je me tenais dehors dans la zone de la porte, ne sachant pas quoi penser, essayant juste de déterminer ce que c'était, dit-elle. Je savais que personne n'aurait fait un faux appel pareil. Mais si quelqu'un s'amusait avec un ballon météo ou quelque chose d'autres au-dessus de O'Hare, il fallait l'arrêter parce qu'il était très proche de nos opérations aériennes.

Un superviseur de United Airlines appelle la tour de contrôle du traffic aérien de la FAA de O'Hare pour demander s'ils ont repéré un appareil elliptique immobile à l'endroit indiqué. Aucun contrôleur n'a vu la chose, et un examen préliminaire du radar ne révèle rien d'inhabituel.

 

Photographie du phénomène qui aurait été observé à O'Hare, prétendue être un montage par certains

 

Parmi les témoins de United, des pilotes, dont un aurait ouvert le pare-prise se son cockpit pour sortir la tête et observer le phénomène, qu'il aurait évalué à 1500 pieds environ.

Un mécanicien de la compagnie voit aussi le phénomène surplombant la porte C17, qui ressemble à un objet métallique :

Vers 16 h 30 un pilote a fait un commentaire sur la radio à propos d'un objet en forme de cercle ou de disque au-dessus de la porte C-17 au Concourse C à Chicago. D'abord on a rigolé et puis le même pilote a dit à nouveau sur la radio qu'il était environ à 700 pieds AGL (au-dessus du niveau du sol). Le jour était couvert avec le plafond signalé à 1600 pieds si je me souviens bien. Je convoyais un Boeing 777 depuis le Terminal vers le hangar de la compagnie sur le côté nord de l'aéroport. Alors qu'on passait devant le Terminal C sur la taxiway Alpha nous avons observé un objet rond brumeux gris sombre qui survolait l'aéroport Intl de O'Hare. Il était vraiment au-dessus du Terminal C. Il se maintenait de manière très stable et avait l'air d'essayer de rester près de la couche nuageuse. Sur la sont intervenues des discussions sur l'objet et le contrôleur de l'ATC qui was handling ground traffic a fait quelques commentaires malins sur le fait que le supposé ovni se soit installé devant le terminal C.

Nous avons dû continuer à déplacer l'appareil dans le hangar. Après l'avoir garé j'ai remarqué que l'objet n'était plus là mais qu'il y avait un cercle presque parfait dans la couche nuageuse là où il était auparavant. Le trou a disparu quelques minutes plus tard.

Pendant la reste de la nuit il y a eu des blagues sur la radio à propos de l'observation.

Il aurait ajouté :

J'ai tendance à être scientifique par nature, et je ne comprends pas pourquoi des extraterrestres resteraient en survol au-dessus d'un aéroport en pleine activité, mais je sais ce que j'ai vu et ce que beaucoup d'autres gens ont vu se tenait là très clairement, et ce n'était certainement pas un appareil terrestre.

L'observation a duré plus de 20 mn.

 

Enquête

United

Les responsables de la compagnie indiquent ne pas être au courant : Ils n'y a rien dans le journal du responsable de service, qui est généralement utilisé pour signaler les incidents inhabituels, déclare Megan McCarthy, porte-parole de United Airlines. J'ai vérifié un peu partout. Il n'y a aucune trace de quoi que ce soit. Pourtant les employés, qui souhaitent rester anonymes, sont scandalisés qu'aucune enquête officielle ne soit menée, ne serait-ce que pour la sécurité aérienne.

FAA

La FAA, également, après avoir déclaré n'avoir aucune information sur l'observation, confirmera après examen des bandes (et une demande FOIA du Chicago Tribune sur l'affaire) l'appel du superviseur de United à la tour de contrôle. Elle indiquera cependant penser qu'un phénomène météo est à l'origine de l'observation : Notre théorie là-dessus est que c'était un phénomène météo. Cette nuit-là avait des conditions atmosphériques parfaites en terme de plafond [nuageux] bas et beaucoup de lumières d'aéroport. Lorsque les lumières illuminent les nuages, parfois vous pouvez voir de drôles de choses. C'est notre avis.

Craig Burzych, contrôleur de la tour et responsable syndical, reste cependant caustique : Voler 7 millions d'années-lumière vers O'Hare et devoir faire demi-tour pour rentrer chez soi parce que votre porte est occupée est simplement inacceptable.

Richard Haines enquête pour le NARCAP. Il détermine qu'aucun ballon météo ne se trouvait dans le voisinage de O'Hare ce jour-là. Egalement, il considère absurde que les militaires puissent mener des essais aériens près de l'aéroport.

Rencontre Observation Ovni Extraterrestre - Retour

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site